fbpx

RECUPERER SON EX : LES BONNES RAISONS POUR NE PAS LE FAIRE

Les bonnes raisons pour ne pas vouloir récupérer son ex

Principales situations qui poussent à vouloir récupérer son ex

La sidération. Votre partenaire est parti sans donner d’explications, sans signes annonciateurs, et refuse toute justification.

Soit, il ne s’agissait pas d’une véritable relation à ses yeux,

Soit il a accumulé des griefs contre vous sans jamais avoir osé en parler. Il existe des personnalités coutumières de ce mode de fonctionnement. Incapable de verbaliser, d’échanger en toute franchise. Ce sont des personnes qui évitent la confrontation. C’est violent et ça produit un fort sentiment de trahison.

Une explication sérieuse vous permettrait de comprendre, de dépasser la sidération, et de passer plus rapidement à autre chose ? Malheureusement, il se peut que vous vous heurtiez seulement au silence et à l’impossibilité de confronter votre ex. Donc, vous allez devoir vous reconstruire sans ce préalable.

Le refus. Vous avez reçu les explications, mais vous refusez sa décision. Au début, cela est normal, c’est le commencement du deuil : le choc et le déni. Il va vous falloir continuer ce processus, en trouvant les ressources adaptées.

Ces quelques raisons pour renoncer à récupérer son ex

Si on vous a quitté c’est qu’on ne vous aimait plus (ou nourrissait trop de ressentiments à votre encontre, parfois, projetés directement sur la relation). Votre ex ne croit plus à votre histoire et n’a plus envie d’y mettre de l’énergie.

Votre partenaire a compris quels obstacles vous empêchaient de former un couple épanoui et durable et estime que la balance efforts/intérêt (pour vous) et bénéfices ne penche pas en faveur de la réparation du couple.

Vouloir n’est pas pouvoir et pouvoir n’est surtout pas devoir.

Chercher à faire revenir votre ex sur sa décision lui offre une image dévalorisante de vous, qui produit un mouvement inverse. Au pire, cela induira des sentiments (tels la pitié, l’agacement, le mépris, le dégoût…), qui ne donnent pas envie de reprendre la relation.

Vous êtes victime de biais cognitifs qui vous poussent à focaliser exclusivement sur les bons moments et non sur les problématiques. Il s’agit d’un déni de la réalité de votre couple, des difficultés incontournables, ainsi que de vos comportements et fautes réciproques, qui l’ont amené à rompre.

Quelle stratégie pour quels résultats ?

Les stratégies pour récupérer votre ex sont contre-productives et n’aboutissent que rarement.

En effet, le travail que vous allez faire, va vous aider à opérer quelques changements mais votre partenaire ne va pas forcément modifier le regard et l’image qu’il porte sur vous. Ses ressentiments l’emporteront.

L’énergie que vous allez y mettre vous détourne du processus réparateur, tout en vous maintenant dans la tristesse, le sentiment de vide et l’obsession.

Si la sensation de vide est normale, dans un premier temps, elle ne doit pas basculer vers un vide affectif. Dans ce cas, c’est plutôt révélateur d’une forme de dépendance. Un travail pour l’apprivoiser, le gérer et le remplir serait plus approprié.

Vous vous sentez incomplet. Votre partenaire a peut-être su combler certains de vos manques et de vos besoins. Mais ceux-là vous appartiennent, aussi, c’est à vous d’y pourvoir.

Si vous êtes seul à faire un travail sur vous, dans une stratégie de récupération, cela ne sera certainement pas suffisant. Il y a de grandes chances pour que la relation reparte sur les mêmes fondements dysfonctionnels, sans modifications profondes (vous n’êtes pas l’unique à construire la relation. Elle est une construction conjointe). Souvent, sauver son couple nécessite un travail en profondeur sur les deux partenaires.

Les stratégies qu’on vous conseillera pour récupérer votre ex, sont celles qui peuvent vous amener à vous en détacher définitivement. Alors, abandonnez votre obsession de reconquête et appliquez les pour vous-même.

Le véritable travail à faire 

Ecrire, cela désamorce l’intensité des émotions.

Entamer « le deuil » : le choc, le déni, la colère, la négociation, la résignation et enfin l’acceptation.

Quitte à orienter son énergie vers la relation, autant l’investir à se rappeler ce qui achoppait dans la relation. Ca permet de remettre de la réalité sur la nature exacte de votre relation.

Faire un travail de Lâcher prise pour récupérer sa liberté :  c’est long car il s’agit de rentrer en introspection et de comprendre ce qui vous empêche d’accepter la rupture et d’aller de l’avant. Votre bonheur ne dépend que de vous. Derrière cela se cache un besoin archaïque qui n’est pas nourri ou une peur enfouie.

Rester observateur de ce vide qui vous envahit. Questionner ce vide pour vous détacher et réapprivoiser la solitude.

Reprendre de l’autonomie et récupérer sa complétude.

les pièges

Mettre en place des stratégies pour se reconstruire en s’accrochant à toutes les petites choses qui vous rendent heureux ou vous évitent de penser

Eviter de chercher à le remplacer trop rapidement. L’exploration des joies du célibat peut vous aider à vous retrouver.

Ne pas se méprendre sur la relation amicale que votre ex pourrait éventuellement proposer ou accepter (il s’agira vous adoucir la rupture, pensant vous préserver. Pour vous, il s’agira de rester en contact, espérant une reconquête)

Enfin, c’est l’occasion de vérifier que vous n’êtes pas dans un schéma répétitif, auquel cas, il faudra le déconstruire.

Les schémas répétitifs sont des schémas qui nous viennent de l’enfance, et qui nous ont permis de survivre à cette époque. Une fois adulte, ils nous desservent. Non solutionnés, ils poussent à choisir ou emmener les partenaires dans la réitération de mécanismes improductifs, qui vont finalement nous aider à valider et à renforcer nos croyances et nos comportement erronés.

Pour conclure

Une rupture est toujours douloureuse et c’est normal, dans un premier temps. En revanche, vous devez respecter le choix de votre partenaire. Penser que la fin de la relation est de votre responsabilité exclusive est une croyance erronée qui relève d’une pensée de toute puissance (non, vous n’avez pas autant de pouvoir que cela ! vous étiez deux).

Comprendre les responsabilités réciproques dans le délitement de l’amour, vous aidera à tirer un trait sur cette relation, vivre et investir différemment la suivante.

Enfin, mon expérience me permet de dire que la volonté de récupérer son ex est le corollaire du refus de rompre, très souvent sans rapport direct avec l’intensité du sentiment d’amour. Mais cela, pour le moment, c’est violent à entendre et encore davantage à concevoir.

Alors courage ! Entourez-vous de vos proches et chouchoutez-vous. Vous n’êtes pas né le jour où vous l’avez rencontré . Il ou elle n’a jamais été « votre moitié ». Et si telle est votre croyance, cela converge définitivement vers l’idée qu’il y a un travail à faire pour retrouver votre complétude, avant de vous engager dans une prochaine relation.

Pour aller plus loin

SURMONTER UN CHAGRIN D’AMOUR

RECOUVRER SON AUTONOMIE AFFECTIVE : LES OUTILS

Pour une séance gratuite d’accompagnement Séance gratuite d’accompagnement

Comment savoir si votre relation de couple est dysfonctionnelle (toutcomment.com)

 

 

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :