JE REPRENDS ENFIN MA VIE EN MAIN 2/3

2019 : l’année de tous les changements ou comment trouver son bonheur

 

L’écriture thérapeutique pour de nouvelles orientations

J’affectionne tout particulièrement la thématique du bonheur car je crois qu’elle est particulièrement difficile à mettre en place ou à conserver sur la durée. La nature humaine ayant une propension à se lasser assez rapidement des choses qui marchent, a tendance à vouloir plus ou autrement, et naturellement, sans jamais vouloir se départir de ses acquis.
Nous évoluons trop souvent avec des valeurs ou des intérêts contradictoires, créant ainsi des situations difficiles à démêler et des décisions impossibles à prendre.
Aussi, méfions-nous de l’idée toute faite que nous avons du bonheur, car c’est elle qui peut nous conduire à de grandes insatisfactions!!!

Le bonheur est avant tout être en harmonie avec ses valeurs profondes. A ce propos, où en êtes-vous ? L’écriture thérapeutique peut vous guider pour y voir plus clair.

Le premier bilan (suite de l’article précédent)

A l’issue de la première étape, vous avez dégagé une multitude d’informations sur vous-même. Vous allez, maintenant faire un point, avec ce que vous avez compris de vous. Discrimines les choses qui vous semblent importantes, et que vous investissez correctement de celles que vous avez déserté ou qui ne devraient pas prendre un tel espace dans votre quotidien.
Ce premier bilan va vous aider à décider de vos priorités, lesquelles sont dépendantes des valeurs qui vous tiennent à coeur.

Comment ?

Résumer les domaines qui vous semblent les plus importants dans votre vie et sélectionnez-en deux ou trois maximum, dans un premier temps
Lister les actions, les attitudes ou les habitudes qui vous permettent, actuellement, de les satisfaire
Etablir la liste des valeurs qui vous sont les plus importantes
Faire le point sur les attitudes, les habitudes, les actions actuelles qui contreviennent à vos valeurs
Enfin, décidez les nouvelles habitudes à mettre en place pour aller dans le sens de votre système de valeurs et des domaines qui vous préoccupent.
Ex dans la sphère privée : se coucher plus tôt, modifier sa routine en mieux s’organisant le soir et le matin, pour plus de bien-être et moins de stress (définition d’actions concrètes et réalistes),
d’un point de vue professionnelle : mieux gérer son temps, ses emails et/ou trouver les moments les plus favorables pour avancer votre administratif dans le calme et la tranquillité (arriver 10-15 min plus tôt au bureau, profiter du télétravail…).

Valider la pertinence de vos décisions

Je vous invite à faire l’inventaire, pour chacune de ces nouvelles habitudes, des bénéfices à court et moyen terme.
Et malheureusement, comme nous sommes des êtres contradictoires, il est impératif de comprendre ce qui pourrait vous empêcher de mettre en place ces nouvelles habitudes. Il se peut que vous mettiez, à cette occasion, le doigt sur un conflit de valeurs. Ex : travail et famille : le télétravail qui se transforme en une journée dédiée aux enfants !! Des actions correctives doivent être décidées.
A ce stade déjà, de grandes tendances vont se dessiner et des orientations vont se profiler.

Mon environnement : ma famille au sens large

  • Ma famille au sens large
  • Ma définition de la famille
  • Qui compose ma famille (la vraie ou celle du cœur)
  • Je résume ce que je pense de ma famille
  • Qu’est‐ce que je souhaite pour ma famille et moi‐même
  • Que je pourrais mettre en place pour me sentir bien ou mieux en famille
  • Qu’aimerais-je faire plus souvent ou particulièrement avec ma famille
  • Quel est mon apport au sein de la famille
  • En quoi est‐ce que je contribue à l’équilibre, au bien‐être et au ciment de ma famille
  • Je m’y sens parfois mal à l’aise parce que
  • Ai‐je parfois du ressentiment ? À quelle fréquence ? Et vis‐à‐vis de qui
  • Il y a des situations qui me peinent
  • Je trouve des idées pour y remédier
  • Il y a un ou plusieurs membres de la famille desquels j’aimerais me rapprocher
  • Quand ai‐je rendu service à ma famille (ou membre) pour la dernière fois
  • Quel est le dernier service que ma famille m’ai rendu
  • Y a‐t‐il des sujets dont on ne parle pas et que j’aimerais aborder
  • Les choses que je leur cache et qui me pèsent
  • Celles que je n’ose pas dire
  • Je lui exprime ma tendresse et mon attachement en
  • Ce que je souhaite en ce qui concerne ma relation avec ma famille.

Défis, exercices et suggestions

J’écris une belle lettre pour exprimer l’amour que je ressens pour ma famille ,
Je prends mon courage par la main et j’avoue mes secrets, mes rancoeurs et mes frustrations
Je choisis parmi ce que j’ai de très précieux d’en faire don à ma famille ou membre (temps, objet, vêtement, etc..)
Si nécessaire j’assume mes choix pour Me sentir mieux, à savoir
Je me réconcilie avec mon passé et les miens, à savoir
Je mesure mon degré de satisfaction au regard des actions entreprises.

Mon couple

  • Ma vision idéale du couple
  • Actuellement qu’est‐ce que je vis de particulièrement beau et appréciable en couple
  • Qu’est‐ce que j’aimerais vivre ou partager plus souvent avec mon ou ma partenaire
  • Ce que je souhaiterais vivre ou faire différemment dans mon couple
  • Que manque t‐il pour pouvoir me dire parfaitement heureux(se) en couple
  • Je mets une appréciation sur notre capacité à communiquer
  • Je m’interroge sur les actes et les mots que nous échangeons quand nous nous disputons
  • Ce que j’aime spécifiquement chez mon ou ma partenaire
  • Quels sont les échanges, moments, spécificités, attentions qui ont disparu dans le couple et que je souhaiterais réintroduire
  • Je liste les actions, les solutions ou les suggestions que je pense judicieuses
  • Quels sont nos projets communs
  • Parmi les projets qui nous tiennent à cœur, quels sont ceux pour lesquels nous pourrions dégager du temps afin de les réaliser rapidement
  • Dans mon quotidien, quelle part de l’insignifiant et de l’accessoire je peux réduire pour consacrer plus de temps qualitatif à mon couple PRENDRE SOIN DE SON COUPLE MALGRE LE TEMPS QUI PASSE
  • Qu’est‐ce que je n’aime plus ou ne veux plus pour ma relation de couple
  • d’après moi, ce qu’il ou elle n’aime plus ou ne veut plus pour sa relation de couple c’est
  • Je raconte la dernière fois que j’ai vécu un moment d’amour fabuleux avec mon ou ma partenaire
  • Qu’est‐ce qu’il ou elle ne dit plus ou ne fait plus et qui me manque
  • Ce que je ne dis ou ne fais plus et qui lui manque
  • J’aimerais lui dire car c’est important qu’il ou elle sache
  • Mes souhaits pour mon couple.

Défis, exercices et suggestions

J’estime la qualité de nos moments à deux
J’estime la part que l’on consacre aux moments et sorties romantiques
Je liste les points de divergence non réglés et qui reviennent régulièrement et je décide de les solutionner définitivement
Je renouvelle mon contrat d’amour avec lui ou elle (je recommence à le (la) regarder avec amour et intérêt et non comme un acquis, je lui porte attention et soutien, et le (la) met régulièrement en valeur)
J’analyse ce qui peut être améliorer en termes de communication
Aussi souvent que possible je me souviens des raisons pour lesquelles nous nous sommes choisis
Je lui témoigne des marques de reconnaissance et des signes d’attention plus régulièrement
J’essaie de conserver une attractivité physique et intellectuelle
Je prends des initiatives.

Mon célibat

  • Ma vision de l’amour
  • Qu’est‐ce que j’aimerais vivre en amour et que je n’ai pas eu encore l’occasion d’expérimenter
    Ma vision du ou de la partenaire idéal(e)
  • Les critères qui me semblent importants pour choisir son ou sa partenaire
  • Tous les critères, les valeurs, les qualités de l’autre sur lesquels je ne peux pas transiger
  • Je me souviens de la dernière fois où je me suis trompé(e) dans mes choix amoureux
  • Y a‐t‐il des profils qui m’attirent régulièrement et pour lesquels je me sais incompatible et pourquoi
  • J’imagine ma prochaine histoire d’amour et je décris le contexte, le physique, les qualités, etc…de la personne que je rencontre et dont je m’éprends
  • Quelle est l’image de moi que j’aime renvoyer
  • L’image que je renvoie lors de la rencontre est‐elle conforme à ce que je suis en réalité
  • Je pense que ce qui attire ou plaît , chez moi, c’est
  • Quels sont les pièges (psychologiques, égo, déni…) que je devrais éviter pour moins de déception amoureuse
  • Je dresse la liste de ce que je ne veux plus vivre en amour
  • En quoi est‐ce important que je me montre tel(le) que je suis lors d’une rencontre amoureuse
  • Actuellement, quelles sont les occasions qui me permettent les rencontres
  • Comment puis‐je m’assurer de rencontrer des personnes compatibles avec mes aspirations et ma personnalité COMMENT FAIRE DES RENCONTRES AMOUREUSES DE QUALITE
  • Où rencontrer des personnes compatibles avec mes valeurs, mes centres d’intérêt et ma vision de la vie
  • Je me remémore les éléments qui m’ont permis de vivre une relation épanouie et durable
  • Je liste les éléments et critères qui permettent de construire un couple durable
  • Moi‐même, en quoi suis‐je capable de répondre à ces critères ? Ai‐je fait le deuil de ma dernière relation.

Défis, exercices et suggestions

J’estime les occasions réelles que j’ai de faire des rencontres
Je dresse la liste des lieux où je serais davantage susceptible de faire des rencontres qui me corresponde (l’idée est que si je recherche quelqu’un de cultivé, aimant comme moi la musique classique, l’art et la danse, il y a plus de chances que je le trouve en fréquentant des biennales, des expos et tout autre lieux dédié plutôt qu’au Macumba ou dans le cercle de mes amis qui n’ont pas les mêmes passions !)
Je suis plus spontané(e) et je me montre tel(le) que je suis réellement : ainsi, je gagne du temps et j’évite la violence d’un ghosting.

Mes amis

  • Quelle est ma définition de l’amitié
  • A quelle fréquence est‐ce que je rencontre mes amis
  • Je nomme mes amis
  • Je cite, pour chacun d’eux, les deux qualités, particularités ou spécificités qui font que je les aime (attention, je veille à ne pas tomber dans les qualificatifs généralistes et plats qui pourraient s’appliquer à tout un chacun !!)
  • Ce que j’apprécie particulièrement chez chacun de mes amis
  • Je dresse la liste de ce que j’aime faire spécifiquement avec chacun de mes amis
  • Je réfléchis à ce que je souhaiterais faire plus souvent ou autrement avec chacun d’eux
  • Suis‐je plutôt spontané(e) et fran(che) avec mes amis
  • Y a‐t‐il un ami avec lequel il m’est plus difficile de fonctionner ou de communiquer
  • Que puis‐je faire pour y remédier (l’amitié est l’un des environnements qui doit procurer un sentiment entier de sécurité)
  • Qu’est‐ce qui serait important que je leur dise et que je n’ose pas ou que je n’ai jamais dit
  • Parmi les choses qui me sont précieuses, que serais‐je prêt(e) à donner à chacun d’eux
  • Pourquoi ne l’ai‐je toujours pas fait alors
  • A quand remonte ma dernière belle soirée entre amis
  • De quand datent mes dernières folies ou grandes aventures entre amis
  • Le jour où j’ai connu un moment parfait de pure amitié pure c’était
  • Ma définition de la solitude
  • Comment je fais face à la solitude
  • Le jour où je me suis senti(e) vraiment seul(e) c’était
  • Depuis combien de temps n’ai‐je pas fait de nouvelles connaissances.

Défis, exercices et suggestions

J’estime la part de mon temps passé avec mes amis
Je renouvelle le contrat d’amitié en m’arrangeant pour leur faire part de tout le bien que je pense d’eux (j’organise une soirée, un weekend ou j’écris une belle lettre…)
Je suis plus spontané(e) et je tente avec eux de nouvelles expériences ou lieux de sortie, à savoir
Je fais le point sur les tensions que je peux avoir avec un ou plusieurs amis et je décide de : Prendre mes distances, crever l’abcès, présenter mes excuses
Pour rencontrer de nouvelles têtes ? Je brise ma routine, fais des séjours sportifs ou culturels, j’observe avec plus d’intérêt mon environnement et je vais plus volontiers vers les autres.

L’amitié, comme l’amour ne souffre pas la médiocrité : vous n’avez pas choisi vos amis parce qu’ils étaient assortis à la couleur de vos yeux !!

Pour conclure

Cet exercice ne doit pas te sembler long, en revanche, vois-le davantage comme quelque chose de ludique, à faire à ton rythme. Tu as tout ton temps. C’est aussi une introspection qui te fera du bien : penser à toi, à tes envies et à toutes les découvertes ou remises en questions positives que tu va faire sur toi.
Enfin, il n’y a pas de secret, le sentiment de bonheur passe avant tout par le plaisir que l’on a à faire les choses…Car la finalité peut être, parfois, aléatoire (la vie a plus d’imagination que toi, ne l’oublie pas!!). De plus, ce qui fait bouger les choses, c’est les sensations, bonnes ou mauvaises que l’on rencontre sur sa route… Se sentir en vie, quoi !!

Plus

JE REPRENDS ENFIN MA VIE EN MAIN 1/2

Séance gratuite d’accompagnement

COMPRENDRE SES VALEURS POUR MIEUX FONCTIONNER

LUTTER CONTRE LE STRESS : ADOPTER DE NOUVELLES HABITUDES

https://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Methodes/Reponses-d-expert/Quand-l-ecriture-devient-therapeutique

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :