RETROUVER DE LA SERENITE DANS SON EXISTENCE

Les clés de la sérénité : éliminer le stress et décider

Des actions toutes simples pour (ré)instaurer plus de sérénité

Comment conserver de la sérénité dans sa vie, quand il y aurait tant de choses à améliorer, voire à modifier pour y accéder ?

Beaucoup d’entre nous recherchent le bien-être dans leur existence alors que leur quotidien les place régulièrement au sein de grandes frustrations et sources d’insatisfaction (relations amoureuses, familiales, amicales ou professionnelles ; Problématiques de santé ou financières, etc…).

Autant de combats qui peuvent faire basculer dans un sentiment de morosité et d’incapacité à pouvoir maîtriser le cours de son existence. Sentiment d’être victime de la vie, du temps qui passe, de la pression de son environnement ou de ses relations avec ses proches.

Comment rester engagé entièrement et positif dans un quotidien qui semble générer beaucoup de stress et d’inconfort ?

En fait, les solutions sont toujours simples et évidentes. En revanche, c’est leur mise en place qui semble délicate car elle sollicite notre peur du changement. Plus précisément, elle induit le devoir d’abandonner quelque chose, en contrepartie.

Comprendre les facteurs de stress et restaurer le plaisir dans son quotidien

Le stress est une alerte. Le signal d’un hypothétique danger. En éliminer la source, c’est éradiquer le signal.

Le stress est souvent l’addition de toutes les choses que l’on a niées ou que l’on hésite à regarder en face. Parfois, il est seulement le résultat d’une accumulation de « broutilles », régulièrement reportées, mais que l’on aurait dû prendre en main.

La diminution du stress passe, naturellement, par les points qui posent question, qui entravent et dont la recherche de solution est régulièrement zappée.

Une fois la source de stress identifiée, vous allez devoir passer à l’action. Comprendre que mettre en place et le faire. Car quand vous choisissez de les ignorer, une forme de culpabilité et d’injonction inconsciente vous place dans l’inconfort.

Ex : l’administratif, le rangement, les rdv à honorer, etc… La journée de travail qui vous attend mais que vous n’avez pas pris le temps d’organiser, trop occupé par l’organisation du quotidien !!

La franche discussion qu’il est impératif d’avoir avec son conjoint, son collaborateur ou un proche et que l’on remet pour le 6ème mois consécutif.

Finir chaque journée sur l’organisation de la prochaine peut ôter du stress. Ainsi, le matin, on visualise ce qui nous attend, tout en sachant comment il sera possible de la dérouler. Cela contribue à se sentir rassuré, donc plus détendu.

De même, dans la vie, il ne peut pas y avoir que des obligations. Je vous encourage à faire les choses avec plus d’engagement et de plaisir. Je vous encourage à vous rappeler pourquoi vous avez choisi votre partenaire, fait des enfants ou intégré votre entreprise…

Le couple, la famille et l’éducation des enfants, c’est du plaisir ! Alors ne perdez jamais cela de vue ! Et si vous n’arrivez plus à trouver de la satisfaction, eh bien, effectuez les changements opportuns car on ne peut pas passer sa vie avec l’idée de subir!

Ex : les enfants sont de plus en plus pénibles ? la relation de couple se détériore ? vous n’avez plus de temps pour vous ? Votre travail vous pèse ? Vous n’arrivez plus à gérer vos comptes ? Réagissez !!

Conserver un état d’esprit positif

Nous ne pouvons pas être positif quand les choses vont mal. En revanche, et comme nous ne pouvons pas tout changer dans notre existence (bien que cela soit possible ou puisse s’imposer dans certains cas), nous pouvons essayer d’éliminer les facteurs et les sources d’insatisfaction sur lesquelles nous avons la main.

Commencer la journée positivement : si on ne peut pas s’empêcher d’avoir des pensées négatives, en revanche, on peut essayer de planifier sa journée un minimum et de la visualiser pour éviter d’être en proie aux sentiments négatifs. Penser « action » plus que ressentir.

Se réveiller chaque matin, systématiquement avec ses problématiques, surtout lorsque rien n’a été fait pour les solutionner, nous poussent à vivre chaque jour comme un disque rayé. Cela fatigue, dès le réveil ! Trop improviser fatigue également !

Ex : penser un emploi du temps et s’y tenir ; trouver une solution et les actions pour la mettre en place ; décider de régler une bonne foi pour toute un dossier en souffrance, etc…

Prendre le temps de préparation nécessaire, pour ne pas débuter sa journée dans la précipitation ou le stress.

Naturellement, dormir suffisamment, bien manger et avoir des interactions positives avec son entourage contribuent pleinement à se réveiller dans de bonnes dispositions.

Reconnaître ses sources d’insatisfaction pour agir 

Les actions, les obligations et les décisions, systématiquement reportées à plus tard ; Les problèmes pour lesquels nous n’avons pas cherché ou trouvé de solutions, les relations délétères que nous laissons en l’état, ne peuvent pas nous permettre de récupérer ou de conserver un moral positif.

A ce titre, il serait opportun de les recenser afin de décider d’y mettre un point final.

Ex : le petit copain ou la petite copine avec qui on n’a de cesse de rompre et de reprendre depuis des mois voire des années. Il serait judicieux de couper court à une telle relation, non ?

Le problème récurrent dans le foyer qui ne trouve pas de solution. Pourquoi ne pas envisager de le résoudre ou de passer, une bonne foi pour toute, à autre chose ?

Les complexes qui nous rongent la vie et autour desquels nous tournons en rond. Comment y remédier ? Du reste, avons-nous le pouvoir d’y remédier ?

Accepter de transiter par une zone d’inconnues

Passer à l’action signifie bien souvent en finir avec une situation ou un fonctionnement insatisfaisant, afin d’adopter autre chose, généralement plus adapté. Et si nous savons ce que nous perdons, en revanche, nous peinons à imaginer à quel point nous pouvons y gagner en choisissant cette option.

Vous pouvez décider de faire appel à un proche dont c’est le métier, un professionnel, une association ou au bénévolat pour trouver des conseils ou résoudre des problématiques que vous ne maîtrisez pas. Cela vous permettra de recevoir un appui aux moments qui vous seront inconfortables.

En allant chercher du secours ou une ressource à l’extérieur, cela vous permettra de prendre de front la situation à laquelle vous ne savez pas faire face. Vous gagnerez du temps, de la sérénité et éventuellement, de l’argent.

Ex : pour toutes les questions de retards administratifs, litiges ou problèmes financiers qui ont fini par vous dépasser et vous conduire vers une position intenable.

Prendre des initiatives sur le cours que prennent les choses dans sa vie

Cela signifie, dans certains cas, d’opérer des changements drastiques. Pour d’autres, cela peut vouloir dire de mettre un terme à « l’attentisme » dont ils font preuve.

Il s’agit de prendre davantage la main sur votre existence, en matière de choix mais aussi vis-à-vis des conséquences de vos actions. Il y a derrière cela encore, l’idée de ne plus avoir le sentiment de subir ou de tout attendre des autres. De prendre et de reconnaître ses responsabilités.

Ainsi dans une relation amoureuse, chacun doit pouvoir se remettre en question sincèrement, sans attendre que ce soit l’autre qui change. Avoir le courage de comprendre que vous êtes peut-être arrivé au terme de cette relation et qu’il vous faut en tirer les justes conclusions.

De même, s’agissant du travail, c’est à vous de provoquer un entretien avec votre supérieur pour lui exposer vos idées ou aborder les points qui vous pèsent.

Savoir mettre fin à une situation ou une relation qui s’embourbe et pour laquelle vous n’avez pas la main n’est pas chose facile. L’accepter alors ? Dans cette hypothèse, cela signifie que vous allez pouvoir composer avec. Or, nous savons que cela est rarement le cas ! Vous allez continuer à vous plaindre car vous n’aurez fait que rationaliser dans le but de ne pas avoir à vous charger de la situation. Reculer une prise de décision pour éviter le changement.

Le changement amène toujours au renoncement d’une situation, d’un fonctionnement, d’un schéma. Nous y perdons un certain nombre de satisfactions, du confort mais nous y gagnons toujours in fine. Il faut donc le comprendre, l’accepter et s’y préparer.

Cesser de croire que tout est plus facile pour les autres

La sérénité consiste à être en paix avec ses choix de vie et les objectifs que l’on poursuit. ils nous sont personnels, relèvent ou ont relevé de notre libre arbitre, dans un contexte et un moment donnés. Ces choix et ces directions n’ont pas vocation à perdurer forcément.

Les autres ont plus de chance, plus d’argent, plus de caractère ou de mental…Et même, plus l’habitude de….Pour y arriver !! Non, ils ont tout simplement décidé de se mettre en mouvement, d’expérimenter ou de changer. Ils ont pris le « risque ».

Apprendre de ce qui a permis aux autres d’obtenir la situation que vous enviez, car pour eux, comme pour vous, toutes les conditions n’étaient pas réunies.

La croyance que les choses semblent plus simples pour autrui, pourrait, justement, vous pousser à vous en inspirez. Allez voir ce qu’ils ont mis en place et comprendre pourquoi tout cela marche pour eux.

Naturellement, il ne s’agit pas de les copier mais de vous inspirer de fonctionnements opérants et de les adapter en fonction de vos forces et de vos faiblesses.

Ex : quand on a un faible capital chance, peut-être peut-on jouer davantage avec notre capital énergie, notre aptitude à communiquer, notre inventivité ou que sais-je. Peut-être est-on bien entouré ?

Pourquoi les enfants des autres sont-ils plus sages, plus créatifs ou plus équilibrés ?

De même, si vous avez tendance à refuser ou remettre en question tous les conseils que vos proches vous prodiguent et que ce que vous faites ne fonctionne pas, il est peut-être temps de vous remettre en question.

Comprendre quel parallèle ou pont faire, entre votre situation et celle qui, à priori, semblerait différente. Pour chaque évènement du quotidien, nous appliquons quasiment les mêmes fonctionnements. Il est fort à parier que la solution dont vous avez besoin réside dans un élément passé, auquel vous avez déjà fait face.

Faire les bons choix et (re)définir pour vous-même vos ambitions de vie

Nous ne pouvons pas satisfaire à tous les critères de l’existence, tout être, ou faire l’unanimité auprès de tout le monde.

Aussi, il est bon d’essayer de définir ce qui compte pour soi, ce qui est prioritaire et ce qui nous est bénéfique. Cela, en écoutant ses désirs et ses aspirations profondes. Au départ, sans tenir compte des répercussions sur l’entourage, donc sans anticiper les à-prioris ou les freins.

Si quelque chose vous donne envie d’agir, écoutez et peu importe le ressenti des autres. Leurs valeurs, leurs croyances ou leur vision de la vie ne sont pas des vérités universelles.

Les doutes ou le questionnement de l’entourage peuvent fissurer vos convictions et vous faire abandonner vos conduites ou vos projets. Il est donc utile de ne pas trop compter sur lui pour avancer dans ce que l’on entreprend. Si ces proches ne sont pas parties prenantes dans votre existence, vous n’avez besoin ni de leur aide, ni de leur compréhension. Juste de leur respect.

Il est évident que vous ne pouvez pas remettre unilatéralement la sécurité ou l’équilibre de votre vie amoureuse ou familiale. A l’inverse, vous ne pouvez pas, non plus, vous sacrifier.

A cette fin, il vous appartient donc de dialoguer, trouver un terrain d’entente et faire les bons compromis.

Enfin, vous pouvez aussi identifier ce qui vous empêche de vous tenir à vos résolutions, quand vous en prenez. Y tenez-vous réellement ? Dans quel but les avez-vous décidé ? Que vous manque- t-il pour y accéder ? Comment m’y prendre autrement ?

Pour conclure

Pour retrouver une vie plus sereine, il faut pouvoir provoquer les sources de satisfaction adaptées à vos valeurs, vos envies et votre style de vie. Cela peut commencer par éradiquer tout ce que vous n’avez plus envie de vivre, sans attendre, sans trouver d’excuses pour vous défausser encore une fois.

Il s’agit aussi, de s’émanciper des autres, de leurs attentes, pour écouter ses propres désirs. A ce titre, vous avez aussi besoin d’un espace à vous, qui vous permettrait de prendre de la distance vis-à-vis du quotidien. Du temps à vous allouer afin de décompresser et réfléchir tranquillement. Freinez ces journées qui se succèdent, identiques les unes aux autres, que vous allez répéter, encore et encore, sans maîtrise ni conscience !

Chaque jour devrait être conclu sur un rapide point sur ce qui a été fait ou vécu et le degré de satisfaction que cela vous a apporté. Cet exercice doit déboucher sur de nouvelles dispositions à mettre en place ou à expérimenter.

Enfin, dites-vous que rien n’est figé dans le marbre : les choix amoureux, professionnels ou sociaux que vous avez faits un jour peuvent être remis en question, afin de retrouver de la marge de manoeuvre et une vie plus proche de celle que vous souhaitez vivre.

Plus

https://lavieautaquet.com/2018/04/22/agir-pour-etre-plus-heureux/

https://lavieautaquet.com/2018/01/08/prendre-soin-de-couple-malgre-temps-passe/

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :