MANAGER AVEC L’ENNEAGRAMME

Repérer les profils de vos collaborateurs pour mieux manager

L’ennégramme, un outil efficace d’aide au management

L’ennéagramme permet de dégager 9 profils ou 9 stratégies de fonctionnement mis en œuvre, en réponse aux situations que rencontrent les individus et dans le cadre de leurs relations. Cet outil permet une compréhension des fonctionnements de l’homme et de ce fait, en matière de management, servira d’aide pour une communication plus ciblée vis-à-vis des collaborateurs. Il pourra confirmer des potentiels à développer et des responsabilités à confier.

Dès le plus jeune âge, nous expérimentons des comportements qui nous permettent plus ou moins efficacement d’obtenir l’amour, l’intérêt ou la reconnaissance des autres. Au départ, l’enfant s’aperçoit qu’en fonctionnant d’une certaine manière, ou en adoptant des mécanismes spécifiques, il se montre conforme aux attentes de ses parents, digne de leur amour et de leur intérêt. Plus tard, il va reproduire ce fonctionnement à l’échelle d’un environnement plus large, à l’occasion de ses multiples interactions avec autrui.

Les individus vont donc s’identifier et se comporter face aux autres en affichant le profil qui leur semble spécifiquement adapté pour exister et être aimés.

Les 9 types de personnalités de l’ennéagramme

L’ennéagramme semble remonter à 5000 ans. A l’origine, Il a été développé au sein d’ une branche de l’Islam, le Soufisme, dans le cadre d’accompagnements psycho-spirituels (2500 ans).

Il se présente sous la forme d’une figure à 9 points et met en avant, dans un système dynamique, 9 types de personnalité. Chaque type, aussi appelé ennéatype, se construit autour d’une motivation, d’une compulsion ou d’une peur qui va placer l’individu dans un fonctionnement spécifique, lui permettant d’y répondre.

le modèle relaie la croyance pour chaque individu, de se présenter sous un profil spécifique, initialement éprouvé, afin d’ obtenir quelque chose des autres.

9 profils et trois centres

l’instinct,

les émotions

et le mental

Les 9 profils vont pouvoir être repérés car ils vont avoir tendance à privilégier plus largement un des trois centres pour fonctionner.

Ainsi, le centre émotionnel pour les types 2, 3 et 4 est le siège des ressentis, des sentiments (cerveau limbique). L’identité : ils sont par ce qu’ils réalisent.

Le centre mental pour les types 5, 6 et 7 est le siège de la pensée, des raisonnements (Néocortex).

La peur : ils collectent du savoir pour comprendre et la canaliser.
Le centre instinctif pour les types 8, 9 et 1 est le siège de réflexes de survie (cerveau reptilien)

La colère : ils agissent pour éviter leur colère ou celle d’autrui.

Par ailleurs, chacun d’entre nous peut se retrouver dans les 9 profils et cependant, en investiguant davantage, vous pourrez prendre conscience que vous fonctionnez davantage au travers d’ un profil. Il s’agit de celui qui vous semble le plus adéquat pour obtenir la considération et la reconnaissance des autres. Généralement, il est celui qui vous a permis, plus jeune, d’obtenir l’attention, l’amour et l’intérêt de vos parents, et plus tard, de votre entourage.

Naturellement ces profils ne sont pas figés et vont évoluer au fil de la vie et des expériences. On dit qu’ils vont « s’intégrer » ou se « désintégrer ».

Ces profils évoluent autour de différents niveaux

Le niveau malsain : le profil peut être qualifié de pathologique. L’individu s’enferme, de façon excessive, dans les comportements liés à son profil, qui ne sont plus que des mécanismes de fuite ou d’attaque, de réaction ou défense.

Le niveau est modéré : le profil moyen dans lequel la majorité des individus se trouve, exploitant de façon assez équilibrée tous les aspects spécifiques du profil. A ce stade, l’individu est encore dans la croyance qu’il doit afficher un profil particulier pour être accepté, reconnu ou simplement être aimé.

Le niveau sain : le profil est assumé et exploite principalement et judicieusement les caractéristiques qui lui sont associées, permettant des interactions et des fonctionnements de qualité, sans attente particulière de reconnaissance. L’individu, à ce niveau, a pris suffisamment de recul et n’agit plus en réaction ou en défense face à son environnement. Il agit avec celui-ci.

Mieux comprendre les membres de son équipe

L’ennéagramme vous permettra, avant tout, de repérer votre propre profil en vue de mieux vous comprendre. Si vous managez une équipe, vous allez pouvoir identifier le profil de vos collaborateurs afin d’ajuster votre communication et vos attentes en fonction du profil. De plus, cela vous donnera des idées pour les motiver, les aider à développer leur potentiels ou à améliorer leurs points faibles.

 

enneagrame-manager

L’ennéagramme : 9 profils à manager

pour constituer une équipe performante ou attribuer les rôles adéquats dans le cadre d’un projet, l’outil sera un appui efficace. De même, si vous souhaitez améliorer vos relations ou votre communication avec certains de vos collaborateurs, n’hésitez pas à repérer leur profil afin d’appréhender les leviers à actionner.

1– Le Perfectionniste : Rigoureux, moraliste

  • Donner des directives précises et les bons outils,
  • Ne le laissez pas seul responsable car il a du mal à déléguer et peut se montrer contrôlant. Il ne comprend pas toujours qu’il y a plusieurs façons de faire : seul aux commandes, il peut invalider toutes les idées ou le travail d’autrui, au risque d’immobiliser le projet et/ou de se mettre à dos toute l’équipe
  • Rassurez-le principalement en privé, pour l’aider à travailler plus vite. A trop le faire devant le groupe, il y a un risque que cela légitime sa maniaquerie et son besoin de tout faire par lui-même
  • Confier lui les procédures, l’organisation d’évènements, plan d’actions, etc…Cela répond à son envie de maîtrise
  • Tempérez son sens critique et son impatience à l’égard des autres
  • Des formations sur la confiance en soi et la cohésion d’équipe pourront lui être bénéfiques et toutes celles qui lui assureront qu’il maîtrise ce qu’il fait

2– L’altruiste : Aidant, coopératif

  • Proposez-lui un travail en équipe, de la coordination
  • Complimentez-le en public
  • Encouragez aussi ses performances individuelles, en lui accordant une tâche précise et suffisamment importante dans un travail de groupe, afin d’éviter qu’il n’interfère trop dans celles des autres. Il a besoin d’exister et de constater qu’il est estimé
  • Et aidez-le à exprimer ses besoins. Il a du mal à le faire en général, ce qui peut le conduire à aller au delà de ses limites.
  • Il a besoin de travailler sa confiance en soi

3–Le  compétiteur : Performant, efficace

  • Offrez-lui des objectifs ambitieux
  • Accordez-lui de l’autonomie
  •  Développez sa capacité à collaborer et à être moins individuel et pour cela, il ne doit pas être le seul expert dans son groupe de travail ou le projet collaboratif. La compétition le stimule, il sait repérer et adopter, très rapidement, les fonctionnements qui marchent
  • Veillez à le faire travailler moins pour la même efficacité (formation sur la gestion du temps, bien utile)

4 – L’artiste : Original, Individualiste

  • Offrez-lui un cadre pour innover et avoir des émotions
  • Accueillez et rendez hommage à son originalité,
  • Reconnaissez sa sensibilité tout en veillant à ce qu’elle n’empiète pas trop sur la bonne marche du service
  • Des formations sur la gestion des émotions, la communication et la cohésion d’équipe sont recommandées

5 – Le penseur : Expert, visionnaire

  • Proposez-lui un cadre de travail seul où il pourra enrichir ses connaissances ou développer ses idées
  • Accordez-lui du temps. C’est un visionnaire mais le temps de gestation peut être long
  • Confiez-lui des missions où il pourra concevoir et penser des innovations ou partager son savoir
  • Aidez-le à communiquer (davantage ou mieux) avec les autres sans, toutefois, le pousser dans une situation de souffrance. Non, les relations humaines ne sont pas son fort, et si cela est difficile pour le service, cela l’est davantage pour lui. Sa capacité de concentration et son envie de comprendre sont de précieux atouts ! Il voit loin, net et précis

6 – Le loyaliste : Vigilant, loyal

  • Les objectifs que vous lui confiez doivent respecter ou être explicités au travers de ses valeurs
  • Au sein d’une équipe, il sera un bon rapporteur.
  • Evitez-lui la pression et sécurisez-le
  • Il doit avoir l’assurance de posséder les informations
  • Soyez franc car une perte de confiance remettrait en question son implication
  • Aidez-le à coopérer avec les services et partenaires extérieurs à son groupe
  • Il sera le plus habilité à rendre hommage, à défendre et à diffuser la vision et les valeurs de votre entreprise

7 – Le généraliste : Optimiste, Multi-projets, curieux

  • Offrez-lui la liberté d’avancer sur de nouveaux projets pour conserver sa motivation ou ceux qui nécessitent de la polyvalence
  • Faire le point régulièrement pour veiller à ce qu’il reste dans les temps
  • Canalisez-le en planifiant ses actions avec lui. Attention cependant à ne pas lui donner l’impression qu’il ne possède pas de marge de manœuvre (si Aile 8, il risque de se braquer s’il estime ne pas disposer de suffisamment de liberté ou d’indépendance)
  • Comme l’énneatype 8, il peut être très efficace pour décomplexifier et résoudre une situation, une procédure ou un problème grâce à sa capacité à survoler et à se projeter rapidement

8 – Le chef : Indépendant, fonceur

  • Fixez avec lui des objectifs précis et laissez le faire
  • Soyez direct avec lui et impartial, sans le contrôler
  • Aidez-le à prendre en compte l’avis des autres
  • Habituez-le à rendre des comptes
  • Peut faire un bon leader dans la mesure où son besoin de toute puissance et son énergie sont contrôlés
  • Des formations sur les thèmes de la communication et de l’assertivité peuvent être les bienvenues

9 – Le médiateur : Diplomate, pacificateur

  • Poussez-le tranquillement vers des missions et des tâches plus complexes
  • N’attendez pas qu’il s’affirme et osez décider s’il le faut.
  • Aidez-le à prendre position et à décider
  • Veillez à entretenir son dynamisme car il a tendance à « s’endormir » ou à fuir en cas de difficulté
  • Son besoin d’harmonie et de paix social, bien canalisé, en fait un atout pour l’animation de réunion et les travaux de groupe
  • Confiance et affirmation de soi sont les thématiques prioritaires pour l’aider à s’épanouir et à s’imposer

Pour conclure

Naturellement, l’outil est autrement plus complexe, c’est pourquoi il fait l’objet d’une formation spécifique. Cet article vise à faire découvrir ou redécouvrir l’ennéagramme dans le cadre professionnel et vous donner l’envie d’en apprendre davantage. A ce titre, d’autres articles viendront compléter cette introduction à l’ennéagramme..Et qui sait, peut-être cela vous donnera l’envie de l’utiliser!

 

plus

https://lavieautaquet.com/2018/04/08/etre-plus-heureux-au-travail/

https://lavieautaquet.com/2018/05/21/maintenir-la-motivation-dans-son-equipe/

https://lavieautaquet.com/coaching-et-formation-en-entreprise/

https://www.enneagramme-envolutif.com/formation-enneagramme-profiler.html

 

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :