SORTIR DE LA DEPRIME : REPRENDRE GOUT A LA VIE

Donner du sens à sa vie

La déprime, une fenêtre ouverte sur le vide

La déprime, c’est un peu comme si l’existence se vidait de sa substance. Chaque jour s’ouvre sur une fatigue et une impression de vide. Dès lors, on ne voit plus les choses que par leur côté négatif ou pire, elles sont dépouillées de sens. Difficile de se projeter, de créer ou de voir des opportunités pour sortir de l’impasse. Au fil du temps, on s’enlise dans cette morosité sans savoir comment en sortir. Le cerveau bugue et se pose des limites. On finit par se retrouver étriqué dans un monde sombre, sans intérêt ou désespérant.

Dans cet état d’esprit, vous allez avoir tendance à vous couper des autres. A éviter le contact et vous refermer sur vous-même. Or, cela a tendance à donner plus de prise à votre mal être. Livrés à vous-même, vous allez vous retrouver prisonnier des problématiques passées ou actuelles. Peut-être vous enfermer dans une rêverie.

De la déprime, vous pouvez passer au stade de dépression, c’est pourquoi il est essentiel d’agir. Mais pour cela, il est impératif de savoir comment s’y prendre. Il n’existe pas de méthode toute faite et cependant, la première chose à faire est de changer certaines choses de sa routine. En parallèle, un petit travail d’introspection ne sera pas inutile. Comprendre et recenser ce qu’il vous manque pour sortir de cet état et être heureux. Pour certains, arrêter de rêver sa vie et oser passer à l’action.

Redonner un sens à sa vie 

On l’a vu, vivre la déprime, c’est vivre une existence dénuée de sens. Sans envie et sans objectif majeur. Il serait intéressant alors de réfléchir sur la question et de trouver un projet qui vous ferait plaisir. Quelque chose de suffisamment grand pour mobiliser à nouveau votre énergie et votre envie d’agir. Un rêve auquel vous avez peut-être renoncé ? Une reconversion professionnelle ? une année sabbatique pour voyager, vous consacrer à une œuvre caritative ? Ou plus simplement, trouver l’amour, acheter une maison, changer d’environnement, etc… Peu importe, ce qu’il faut c’est que vous trouviez le carburant qui vous fera redémarrer !! On se laisse parfois déborder par tellement de choses que l’on perd de vue ce que l’on désirait vraiment.

  • Vous pouvez commencer une liste de toutes ces choses que vous souhaiteriez vraiment réaliser et vous fixer des délais pour le faire. Pour certains qui rêvent perpétuellement sans jamais passer à l’action ce sera l’occasion de vous extirper de cet immobilisme et d’avoir à nouveau une vision concrète à mettre en mouvement.
  • Vous définir un bel objectif, un projet qui vous tient réellement à cœur et qui pourrait être ambitieux.
  • Vous allez également recenser ce qui vous manque pour le faire et voir comment y remédier (ça peut être des ressources financières, des compétences, des jours de vacances, l’aide votre entourage, un changement d’habitude…).
  • Vous passerez à un ou plusieurs autres quand le premier sera totalement réalisé.

Le but est de faire aboutir le projet mais avant tout de vous faire plaisir en le mettant en place. Retrouver de belles sensations comme le désir, la motivation, le bon stress… et cette petite note de suspens qui rend l’existence si agréable!

Etre acteur de sa vie

Ne pas la subir

On entend trop souvent des phrases comme « c’est comme ça », « on n’y peut rien », « c’est la vie », etc… De quoi s’engluer dans sa déprime. Vous avez le droit de vous indignez d’une situation ou d’un fait, l’essentiel étant de trouver la solution qui vous permettra de la résoudre. L’essentiel est également de comprendre et d’admettre que certaines de ces réalités ne dépendent pas de vous et ne dépendront jamais de vous (sinon c’est « se battre contre des moulins à vent », c’est fatiguant et démoralisant).

Etre en lien et faire du lien pour créer du sens

Reprendre contact avec votre entourage proche mais aussi avec la société et le monde en général. Il s’agit de replacer votre existence dans un contexte plus grand et comprendre que vous y avez votre place. Une utilité dans ce grand tout. Vivre pour soi-même sans se soucier d’autrui, à fortiori quand on ne vit pas une existence trépidante, peut conduire à la déprime. Regarder les autres vivre peut être inspirant, rencontrer et interagir avec son environnement stimule.

Retrouver la notion de plaisir

Se faire plaisir

Cela, je suppose que vous savez faire !! L’exercice est de le faire sans se culpabiliser ou s’inventer des raisons pour ne pas apprécier à sa juste valeur le moment.

Faire plaisir

Tout n’exige pas forcément un retour de la part des autres. Faire des actions gratuites, montrer de la bienveillance et de l’intérêt pour des inconnus peut aussi vous apporter du réconfort et permettre des situations riches d’émotions positives.

Profiter de toutes les occasions pour échanger ou interagir avec les autres. Une attention, une conversation échangée quand vous êtes dans le métro, à la caisse d’un supermarché ou en attendant le bus…

S’émanciper du regard des autres

Assumer ses envies, ses actes, ses prises de positions et ses décisions. Vous n’avez pas à justifier tous vos faits et actes. Fichez-vous la paix !!! les autres sont bien moins critiques avec vous que vous ne l’êtes. Et si tel n’est pas le cas, peut-être est-ce le moment de faire un peu de ménage dans vos relations.

Les autres pensent que vous pourriez faire autrement, mieux ou plus ? Vous jugent ? Tout cela reste relatif : au regard de leur propre vision des choses, de leurs valeurs et du sens qu’il donne à la vie. Cela leur appartient car c’est « leur vérité ». Il est peut-être temps de vous dégager d’un fardeau qui n’est pas le vôtre!!

Modifier sa relation à autrui

Prendre la bonne distance

La déprime s’enracine donc aussi avec la peur du jugement des autres et l’impression qu’ils font mieux. Qu’ils sont meilleurs, plus combatifs, ou performants.

Par ailleurs, il se peut que vous ressentiez ,depuis toujours, un décalage avec les autres. Comme si vous n’aviez pas compris les mêmes choses. Vous êtes hypersensible, révolté et vous avez la sensation que cela vous handicape. Essayer d’apprendre à gérer cette caractéristique pour en faire une force.

Fréquentez, pendant ces périodes délicates, des personnes qui vous ressemblent davantage ou qui vous comprennent.

Enfin, faites le point sur ce qui doit changer,profondément et durablement. Ce que vous voulez vivre (ou vivez) et que vous avez du mal à assumer.

Fuir les personnes et les relations toxiques ou compliquées

Vous savez, l’ami qui ne sert à rien, si ce n’est à vous enfoncer. Qui ne vous appelle qu’en dernier recours, car vous êtes son plan F. Celui qui ne parle que de lui sans jamais se soucier de vous. Le proche qui ne vous veut pas que du bien et qui vous fait vous sentir mal…Et les donneurs de leçon qui vous rabâchent que vous avez tout pour être heureux..Si vous le vouliez vraiment.

Eviter de se comparer aux autres ou à ce que vous vous rêviez pour vous-même

Vous êtes qui vous êtes, avec votre existence et vos possibilités du moment. La vie n’est pas une route toute tracée alors il se peut que vous ayez dû réduire vos aspirations et construire autre chose. Libre à vous de vous réinventer, mais pour de bonnes raisons. D’autre part, vous n’avez rien à prouver aux autres. Enfin, vous n’êtes pas dans leur vie, ni dans leur tête, donc vous ne savez pas ce qu’ils vivent. Sont-ils plus heureux ? Moins heureux ? qu’importe, ils se sont donné, tout comme vous, les moyens de construire leur vie. Si vous voulez les regarder vivre, pourquoi ne pas vous en inspirer plutôt que de les envier et de vous culpabiliser ?

S’intéresser à de nouvelles choses  

Je ne cesserai de le répéter : apprendre permet au cerveau de faire de nouvelles connections. De ce fait, il ouvre des horizons, élargit l’esprit, stimule l’imagination et donne des idées. Et puis, cela nourrit.

La routine, même si elle rassure, n’est pas la meilleure compagne quand on souhaite aller mieux.

Se cultiver et renouer avec les émotions

Quand on déprime, on ne voit plus ce qui est beau et plus rien ne nous émeut vraiment. Il apparaît nécessaire de stimuler à nouveau ses émotions.

Lire pour s’enrichir, s’ouvrir sur les autres et travailler son imagination. Tout comme la lecture, l’art, la musique permettent aussi de ressentir de belles émotions et d’être pénétré par la beauté. Voir la beauté.

Expérimenter de nouvelles expériences

Les expositions, les musées, les évènements culturels sont autant d’opportunités pour faire de belles rencontres et avoir de beaux échanges. Sortez de votre zone de confort et essayer des domaines qui vous sont inconnus. Tenter de nouvelles activités sportives, artistiques ou intellectuelles.

L’idée est aussi de réinvestir pleinement tous ses sens. Donc bien observer, écouter, sentir et ressentir et pouvoir s’émouvoir à nouveau des belles choses. Vibrer de l’intérieur.

Trouver sa voie 

Si vous vous sentez petit, inconsistant et inutile, faites-en sorte de vous redécouvrir. Vous pouvez décider de chercher vos limites intellectuelles, professionnelles ou sportives.

  • Lancer vous un défi pour votre vie personnelle ou professionnelle. Quelque chose qui vous rebooste et qui vous repositionne Positivement au regard de votre estime et confiance en soi. En termes de motivation également.
  • Expérimentez de nouvelles choses pour bousculer vos habitudes et vous épater. L’idée n’est pas de devenir un spécialiste (qui sait !) mais simplement de découvrir de nouvelles disciplines sportives ou intellectuelles et de vous redécouvrir.
  • Pour certaines personnes, une sensation forte comme un saut en élastique, en parachute, une initiation de parapente peut créer un déclic positif. D’autres pourront tenter des disciplines plus zen et axées sur l’introspection, la reconnexion avec son corps et la méditation.

L’objectif est de se stimuler et de reprendre confiance en soi. Reprendre vie de l’intérieur et se sentir vivant.

Apprendre à se connaître et repérer ses valeurs 

Ce qui signifie comprendre vos règles intérieures. La boussole qui vous guidera vers ce qui vous convient, que ce soit dans votre vie sociale, amoureuse ou professionnelle. Ce qui correspond à vos aspirations. Fiez-vous à votre intuition en cas de doute, elle ne trompe jamais. A l’inverse, méfiez vous de l’Ego!!!

Pour conclure, ce qui fait déprimer c’est le vide de sens. Partez à sa quête ! Cela peut aussi être le fait des rêves brisés et des échecs. Ce qui redonne du sens, c’est de se dire qu’il ne faut jamais renoncer à vouloir être heureux. Qu’il faudrait prendre autant de plaisir à faire les choses qu’à les voir aboutir… car le voyage est aussi une destination!

Aller plus loin

https://lavieautaquet.com/seance-gratuite-daccompagnement/

COMPRENDRE SES VALEURS POUR MIEUX FONCTIONNER

DEBUTER LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Emotions/Articles-et-Dossiers/Nos-emotions-les-controler-ou-les-exprimer/Emotions-et-hypersensibles/4#4

 

2 commentaires sur « SORTIR DE LA DEPRIME : REPRENDRE GOUT A LA VIE »

    • Bonjour,
      Effectivement ce n’est pas toujours évident! D’abord, il faudrait pouvoir identifier de quoi vous souffrez ou avez souffert et qui vous pompe toute force ou volonté (traumatisme, échec, situation familiale, maladie, problème au travail, perte de sens…un petit peu de tout cela ?) et voir comment y remédier, en allant à votre rythme, c’est à dire choisir les actions appropriées que vous serez capables de mener (en fonction de vos possibilités du moment). faire la part entre ce que vous pouvez changer et ce qui ne relève pas de vos possibilités. Comprendre ce que vous voulez vivre et comment… Je propose une séance gratuite, si cela vous tente, vous pouvez me contacter via la page de contact en précisant le jour et l’heure où vous souhaitez être contactée (après 18h ou en weekend si vous préférez). Nous pourrons ainsi faire le point ensemble. En attendant, je vous souhaite bon courage et bonne journée

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :