fbpx

COMMENT SORTIR SON COUPLE DES TENSIONS

LES TENSIONS DANS LE COUPLE SONT INEVITABLES

Le couple évolue

Le couple est un investissement exclusif qui repose sur la représentation que l’on s’en fait. Quand on se choisit pour former un couple, c’est avec le sentiment d’avoir une représentation commune. La volonté d’aller dans le même sens. Le désir de construire les mêmes choses.

Beaucoup de couples se disputent. C’est en ces occasions qu’ils se repositionnent et qu’ils évoluent. Les tensions, dans ce cas, sont plutôt positives.

Cependant, il peut arriver que le couple traverse régulièrement des turbulences. Il peut s’agir du manque d’investissement de l’un d’eux dans la communauté, d’une vision discordante sur différentes préoccupations du couple. Ce peut être aussi des divergences sur les sujets de l’éducation, des règles de vie, de la gestion, des sorties ou de l’investissement de chacun dans la routine familiale. Mais il peut s’agir aussi de peurs ou de craintes personnelles non verbalisées.

…Bref, dans un couple, comme dans un groupe, tout est susceptible de créer des tensions. Et c’est normal puisqu’il s’agit, avant tout, de deux individualités qui décident de faire vie commune. Lorsque le couple n’arrive pas à trouver de solutions ou de compromis acceptables pour les deux partenaires, il se fragilise. Il se peut aussi que cette difficulté envahisse toute la sphère du couple jusqu’à devenir un point central et récurrent dans les relations. Le couple évoluera et communiquera (inconsciemment) à partir de cette tension. Les relations ainsi faussées, l’harmonie du couple va être ébranlée. Des frustrations et des ressentiments peuvent naître.

Apaiser les tensions avec des compromis

L’ère de la passion, du déni et de la tolérance révolue, les partenaires se repositionnent dans le couple et s’affirment. Le couple se découvre enfin !!!

L’éducation, les valeurs et les représentations de chacun se dévoilent. Certains gardent en tête que la communauté appelle aux compromis tandis que d’autres s’y refusent.

Ce qui peut être intéressant serait de comprendre ce qui est vraiment important si l’on veut conserver son couple et retrouver des relations saines et harmonieuses. Le couple est-il le prolongement de soi-même ou une communauté dans laquelle chaque partenaire apporterait sa part ?

Et qu’est-ce qu’il serait possible d’entreprendre pour trouver des compromis durables et satisfaisants sans avoir l’impression d’être lésé ?

Pour vous aider à trouver des pistes, je vous propose un travail à faire. Il s’agit d’une variante de cohésion de couple que je pratique lors de mes accompagnements.

Le travail individuel

Lister :

  • Votre représentation du couple,
  • Ce qui vous permet de dire que vous formez un couple avec votre partenaire,
  • Vos attentes vis-à-vis du couple : par ordre d’importance et avec ce qui est important et pour lequel vous ne voulez pas céder, moins important, futile et pourquoi. En quoi tel ou tel point est nécessaire ou pas dans votre couple et son évolution.
  • Ce que vous pourriez améliorer ou faire de votre côté pour faciliter la vie de couple, les échanges, l’organisation et les relations. En quoi est-ce important ? Pour quel bénéfice concret ?
  • Ce que votre partenaire voudrait, selon vous, que vous amélioreriez ou fassiez pour faciliter la vie de couple, les échanges, l’organisation et les relations. En quoi est-ce important ? Pour quel bénéfice concret ?
  • Ce que vous souhaiteriez que votre partenaire améliore ou fasse pour faciliter la vie de couple, les échanges, l’organisation et les relations. En quoi est-ce important ? Pour quel bénéfice concret ?
  • Quels sont vos apports dans la communauté de couple ? En quoi sont-ils importants ? indispensables ? Pour quels bénéfices concrets ?
  • Quels sont les apports de votre partenaire dans la communauté de couple ? En quoi sont-ils importants ? Indispensables ? Pour quels bénéfices concrets ?
  • Quels sont les points ou les apports qui, cependant, ne facilitent pas la vie de couple, les échanges et les relations ? Sont-ils importants ? En quoi leur importance pourrait vous faire renoncer à une vie de couple, des échanges, une organisation et des relations harmonieux ?

vous pouvez ajouter une rubrique telle que :

  •  Les points ou les sujets qui, selon vous, créent les plus grosses tensions dans le couple. Et quelle pourrait en être la raison ? A quel point sont-ils importants et légitimes pour la qualité de la vie de couple, les échanges, l’organisation et les relations ?

Ce travail individuel accompli vous servira de base pour un travail collectif. Le but est naturellement de vous débarrasser de l’accessoire afin de trouver les meilleurs compromis dans ce qui est vraiment important. Son objet est de trouver ce qui est utile pour servir la cause commune (et non l’ego de chacun).

La mise en commun

L’exercice consiste à restituer le travail de chacun et permettre un échange.

Le but premier est d’arriver à vous mettre respectivement dans la tête de l’autre, sans jugement ni sarcasme. A ce titre, il vous faut abandonner votre point de vue pour appréhender au plus juste la réalité de votre partenaire. Vous apporterez, si nécessaire, la contradiction seulement après avoir reformulé ses propos et ses sentiments.

Par ailleurs, même si cela semble fastidieux, il est obligatoire d’apprendre à s’écouter, se comprendre et respecter chaque point de vue. Sans cela, vous restez dans un dialogue de sourd inefficace pour la résolution des tensions. De plus, cela aide à la mise à jour de non-dits et de problématiques non abordées.

En revanche, lorsque le couple a pris la dispute comme mode de communication, il se peut que les partenaires n’aient plus envie de se livrer totalement par perte de confiance en l’autre et peur des conséquences (jugement, moquerie, incompréhension, mépris, colère, rancune, chagrin, etc…). Ceci devra être abordé.

Il sert aussi à recentrer le couple sur ce qui est vraiment important et donc de définir ou redéfinir la notion « d’importance » en fonction des objectifs communs. Et ce, au travers les différents champs que couvre le couple (ménage, gestion, loisirs, sexualité, sorties, éducation, projets, relations et communication…).

Pour finir, vous vous accorderez pour choisir les sujets qui vous semblent nécessaires de traiter en primeur et pour lesquels vous devez trouver des solutions. Vous abandonnerez ce qui vous semblent des broutilles et qui polluent inutilement les relations.

suggestions

Il n’est pas recommandé de trouver un terrain d’entente pour tout, du premier coup. Les points délicats restés litigieux feront l’objet d’une autre ou plusieurs autres séances. Le temps et l’inconscient feront leur œuvre et vous permettront d’y revenir, l’esprit un peu plus ouvert.

A l’issue des séances, chaque sujet traité doit faire l’objet d’engagement. Chaque engagement doit être tenu durablement. Celui-ci peut faire l’objet d’un écrit à relire en cas d’oubli.

Ces exercices sont efficaces dans la mesure où vous instaurez un climat favorable pour l’échange. Prenez- le comme un jeu, un peu comme si vous deviez redécouvrir votre partenaire et non comme une énième dispute. Dans le cas de tensions excessives, instaurez des gages (soyez fou, innovez!!! faites retomber la pression).

Choisissez le bon moment, consacrez le temps nécessaire et créez l’ambiance adéquate pour échanger.

Et pour que tout ceci porte ses fruits, je vous invite à respecter quelques règles : échangez avec bienveillance, tolérance et bonne foi.

La conclusion de la séance

Le couple et la famille doivent être les endroits les plus sûrs. Là où chacun des membres se sent en sécurité physique, morale et affective. Ce n’est pas un champ de bataille où il faudrait « vaincre ou se soumettre ». Aussi, il est inimaginable de finir l’exercice, sous tension, agacé, frustré, en colère ou fâché. La séance doit se terminer sur une note agréable. Pourquoi ne pas vous réjouir d’avoir enfin pu entendre et dire ce que vous aviez sur le cœur ?

Se livrer en toute franchise, montrer ses failles et ses fragilités n’est-ce pas une preuve de confiance et d’amour ?

Accueillir les propos francs, les failles et les fragilités de son partenaire sans les juger, n’est-ce pas une preuve d’amour ?

Petit protocole de fin

  • Remercier son partenaire pour le partage et le temps accordé,
  • Lui donner une marque d’amour en choisissant les qualités particulières qui font que vous l’aimez,
  • Se prendre longuement dans les bras pour libérer les bonnes hormones de l’amour et diminuer les tensions.

Par contre, s’il existe des tensions à l’issue de la séance, je vous recommande de commencer le protocole par la fin…L’ocytocine une fois libérée permettra de procéder aux deux autres étapes !!!

Pour aller plus loin

Séance gratuite d’accompagnement

https://lavieautaquet.com/2018/01/08/prendre-soin-de-couple-malgre-temps-passe/

https://lavieautaquet.com/seance-gratuite-daccompagnement/

https://lavieautaquet.com/2018/03/21/comment-accepter-lenfant-de-son-conjoint/

https://www.cairn.info/revue-dialogue-2002-1-page-41.htm

 

 

 

Surtout n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :